Salutations,

 

On a eu beaucoup de journées venteuses ce printemps. Ce sont des conditions par excellence pour pêcher le doré à la traîne avec un poisson-nageur. Voici quelques astuces pour ce type de pêche…

La première des choses, il faut s’assurer que notre poisson-nageur évolue près du fond. A moins bien sûr que notre sonar indique des dorés en suspension. Ça arrive mais la norme est de trouver le doré près du fond. Si celui-ci est rocheux, j’aime à ce que mon leurre frotte le fond ou à tout le moins le frappe relativement régulièrement. Le bruit ainsi causé augmente le nombre d’attaques. Si le fond est plutôt couvert de végétaux, quand je sens mon leurre toucher le fond, je récupère deux tours de moulinet. C’est souvent suffisant pour faire évoluer le leurre tout juste au dessus du fond. Si mon leurre ne va pas assez creux, rappelez-vous qu’un plomb à pince (snap weight) d’une once placé 20 pieds en avant du leurre augmente la profondeur de nage du leurre de 30%. C’est une petite règle mathématique facile à retenir et bien commode.

 

90% du temps, il est payant de travailler notre leurre avec la pointe de la canne. Simplement avancer celle-ci de quelques pouces pour sentir l’accélération des vibrations du leurre. Vous remarquerez que je n’ai pas écrit 100%…!  Certains seront septiques mais il y a bel et bien des journées où une canne déposée dans le porte-canne rapportera plus de prises qu’une autre qui est «travaillée» par le pêcheur.

Au fleuve ou en rivière, la vitesse de traîne idéale est variable. Évidemment en condition d’eau très froide, il faut ralentir outre ça, plus le courant est fort et plus je vais lentement et inversement. En lac, je vais généralement aller entre 1.5 et 2.5 mi/h. La bonne vitesse de traîne peut varier en fonction du leurre que vous avez aussi, portez attention à cela.

Au niveau des leurres, mon favori est sans contredit le Flicker Shad. Je pêche avec le modèle de 7 cm la majorité du temps. Il est juste incroyable. Je vais utiliser le 9 cm en début et en fin de saison principalement. Ce printemps, nous avons eu un début de saison marqué par des eaux très froides. Le Flicker Minnow a été mon meilleur poisson-nageur. Nous avons déjoué des dorés de toutes les tailles incluant plusieurs spécimens au-dessus de la limite légale avec des Flicker Minnow de 9 et 11 cm; le 9 a été le plus productif. Il faut travailler ce leurre juste un peu plus lentement que le Flicker Shad. Les vibrations des cousins «Flicker» sont différentes. Très souvent, ces deux leurres ne fonctionnent pas en même temps. En eau froide ou quand le niveau d’activité du doré est plus bas, le Flicker Minnow excelle. Le reste du temps, disons 75-80% de mon temps de pêche, le Flicker Shad est plus productif.

Flicker Minnow 9 cm de couleur Chartreuse Pearl, une excellente couleur au fleuve

Flicker Shad 7 cm de couleur Blue Tiger, une bonne couleur en clair par temps ensoleillé

 

On serait tenté de penser que n’importe quelle canne à pêche peut faire l’affaire pour «troller» des poissons-nageurs. Oui et non. Mon cousin Martin (que je salue!) 😉 dirait avec justesse que le doré ne voit pas notre canne à pêche!!  Au-delà de ça, l’action de votre canne a une influence sur la façon que travaille votre leurre et c’est encore plus vrai quand vous le faite cogner sur le fond. La meilleure action de canne pour ce type de pêche est ‘modérée’ ou ‘modérée-rapide’. Il y aura aussi moins de touches manquées avec une telle canne. Avec la majorité des poissons-nageurs, une puissance moyenne est parfaite. Si vous y allez avec de très gros leurres, une canne de puissance moyenne-lourde pourrait mieux faire l’affaire.  J’ai deux modèles de canne que je privilégie pour la pêche à la traîne avec un poisson-nageur; un lancer léger et un lancer lourd. Dans ce dernier cas, il s’agit d’une FENWICK HMG 7’2’’ M-MF. Pour ceux qui préfère un lancer léger, j’adore la FENWICK Elite Tech Bass 6’9’’ M-MF. C’est une canne deux pièces alors cela facilite le transport.

 

Je vous laisse sur une photo de mon bon ami Daniel (Martineau) avec un autre beau doré jaune capturé lors de notre dernière sortie sur un Flicker Minnow traîné avec des variations de vitesse.

 

Bonne pêche… au poisson-nageur!

🙂

Tags: , , , ,

3 Commentaires

  1. daniel turgeon
  2. Alain
    • Daniel

Trackback e pingback

Aucun trackback ou de pingback est disponible pour cet article

Laisser une réponse