Salutations à tous!

 

Petit récit de ma première journée de pêche au doré sur le fleuve il y a déjà quelques jours de cela. En passant, salutations à Jean-Charles Goulet, un de nos très bons pêcheurs d’achigan au Québec à qui j’ai donné un coup de main pour mettre son bateau à l’eau en l’absence de quai.

Cette fois, je pêche avec mon bon ami Daniel Martineau et ce, dans son bateau. Dan possède une Princecraft 220… le grand confort!  Notre objectif est clair. Il y a des gens à la maison qui n’attendent que nous pour manger un premier repas de doré frais cette saison…!

L’eau est encore très froide, autour de 52oF. Je sais à cette température qu’il y a encore beaucoup de dorés dans les tributaires majeurs du fleuve. On fait tout de même le choix de pêcher ceux qui sont de retour au fleuve.

Nous avons commencé notre journée à la traîne avec des poissons-nageurs. L’eau froide commande une vitesse de traîne lente. Selon la force du courant, notre vitesse variera de 0.9 à 1.3 mi/h. Deux ou trois tests avec différents leurres et assez rapidement le leurre gagnant se présente à nous :  Flicker Minnow 9 cm de couleur «mauve».

 

Le petit vent qui était présent s’est estompé graduellement comme l’action par ailleurs!  Soleil de plomb et absence de vent, on enlève des «couches»… c’est très agréable mais il faut s’ajuster pour recommencer à déjouer des dorés. J’ai la main heureuse dès ma première tentative en pêchant à la jig vertical avec un Gulp Minnow 4’’ de couleur black shad.

 

L’eau est d’une belle clarté et ce leurre ressemble vraiment beaucoup à un vrai petit poisson. Comme l’action a diminué, faire appel à l’attrait d’un leurre très olfactif comme celui-ci s’avère un bon choix et nous faisons la capture de plusieurs dorés jaunes avec celui-ci.

Nous changeons ensuite de secteur… histoire de tester nos capacités à trouver les dorés ailleurs sur le fleuve. Comme le vent a repris, nous ressortons le Flicker Minnow et il s’avère encore plus productifs que ce matin!  Plusieurs beaux dorés jaunes montent à bord du bateau dans plusieurs passes de traîne consécutives. Caline que c’est agréable… très belle météo et de l’action au bout des lignes! Mission accomplie pour cette première sortie au doré, plusieurs remises à l’eau et bien sûr, de bons filets de doré pour le plaisir de tout le monde à la maison. Un gros merci à Daniel pour sa toujours très agréable présence et aussi… pour m’avoir fait une petite place dans son «««frêle esquif»»»!  Ha, ha, ha. Voici d’ailleurs Dan avec des belles prises…

La prochaine sortie va avoir lieu dans mon bateau 2020. Il est dans le garage depuis deux jours. Il trépigne d’impatience d’aller sur l’eau… et moi aussi!

 

Bye.

 

Dan

Tags: ,

4 Commentaires

  1. graveline martin
    • Daniel
  2. Roulx
    • Daniel

Trackback e pingback

Aucun trackback ou de pingback est disponible pour cet article

Laisser une réponse