… un peu d’aide pour s’y retrouver!

Bonjour tout le monde,

S’il y a un secteur particulier de la pêche où une innovation n’attend pas l’autre, c’est bien celui des fils à pêche. C’est un des sujets pour lequel on pose le plus de questions lors de mes sorties publiques. Je vous propose donc de démêler tout ça et de vous faire part aussi des mes préférences. A plus de 140 sorties de pêche par année, je rencontre à peu près toutes les conditions possibles, je pêche plusieurs espèces différentes et je le fais avec un grand nombre de techniques différentes. Je partage donc avec vous une partie de cette expérience sur l’eau en vous transmettant aussi mes préférences à ce sujet.

1- Les fils fusionnés

Voilà un fil qui lors de son apparition dans les années 90 a complètement révolutionné le monde des fils à pêche. Voici quelques caractéristiques de ce fil et les avantages qu’il nous procure. – Pas de mémoire : diminue les emmêlements à la sortie du moulinet – Un très petit diamètre pour une résistance donnée : longs lancers, leurre qui plonge davantage, fend très bien le courant en rivière et au fleuve, moins visible pour les poissons – Très peu d’étirement : excellente force de ferrage, très grand sensibilité pour transmettre les touches délicates, la nature du fond ou la présence de débris sur le fil – Ce fil a plus de corps que la ligne tressée : idéal pour utiliser dans un lancer léger

Mon choix personnel se porte sur la Fireline Crystal. C’est le fil que j’ai dans le plus de moulinets et que j’utilise le plus au cours d’une saison. La différence entre la Fireline régulière et la Fireline Crystal est que cette dernière est davantage translucide sous l’eau que la très grande majorité des autres fils fusionnés ou tressée. Elle est par contre facile à voir hors de l’eau pour nous. Voici un résumé de l’utilisation que j’en fais : – Tous mes cannes pour jigger le doré sont montés avec de la Fireline Crystal de 8 lb de résistance. – 95% du temps, je pêche le doré avec de la Fireline Crystal de 8 lb de résistance. – 95% du temps, je pêche l’achigan à petite bouche avec de la Fireline Crystal de 8 lb de résistance. – Je pêche la truite mouchetée avec de la Fireline Crystal de 4 ou 6 lb de résistance selon la situation. – Lorsque que j’utilise un lancer léger pour pêcher le brochet, il est rempli avec de la Fireline Crystal de 10 ou 12 lb de résistance selon la taille moyenne des brochets où je pêche.

 

NB : Pour attacher un émérillon ou un leurre directement, il faut utiliser le nœud Palomar avec ce type de fil de pêche.

 

 

 

 

2- Les fils tressés

Ce type de fil a été conçu pour être utilisé dans un moulinet lancer lourd. Que ce soit pour le lancer ou la traîne, tous mes moulinets lancer lourd sont remplis de fil tressé. Si vous voyez sur un emballage le mot «BRAID» vous savez que vous avez affaire à un fil tressé. Certains les utilisent aussi dans un moulinet lancer léger mais je préfère de beaucoup la Fireline dans ce type de moulinet. Les différentes marques et les différents types de fil tressé sur le marché sont loin d’être égales quant à leur qualité ou leurs caractéristiques. Les caractéristiques que je recherche dans un tel fil est la facilité à faire de longs lancers, une faible propension à faire des perruques et quand cela arrive, des perruques plus faciles à défaire!

J’ai testé de nombreuses marques et ma préférence va sans hésitation à la STREN SONIC BRAID. Dans les faits, c’est l’ancienne (et vénérable) SUPER BRAID de STREN qui existe depuis très longtemps et dont les preuves ne sont plus à faire. Selon ce qui m’a été expliqué, la SONIC BRAID est notre bonne vieille SUPER BRAID sur laquelle on a ajouté un enduit pour la rendre encore plus résistante à l’abrasion. La majorité de mes moulinets lancer lourd sont montés avec de la SONIC BRAID de 14 lb de résistance. Voici quelques exemples d’utilisation : – Pêche de la truite grise à la traîne sans downrigger – Pêche de l’achigan et du brochet au lancer – Pêche du brochet à la traîne.

NB : Pour attacher un émérillon ou un leurre directement, il faut utiliser le nœud Palomar avec ce type de fil de pêche.

 

 

 

 

 

 

 

3- Les fils de fluorocarbone

Je suis un très gros utilisateur de ce type de fil de pêche. Il s’agit d’un fil qui a sensiblement le même indice de réfraction de la lumière que l’eau. Il est donc pratiquement invisible aux yeux des poissons. C’est un avantage énorme. Dans 95% de mes applications de pêche, j’ajoute au bout de mon fil fusionné ou tressée un avançon de fluorocarbone. Au lancer et à la jig, il aura 30 à 36 pouces de long; à la traîne, je me permets d’y aller plus long avec 8 à 12 pieds de longueur.

Les derniers pouces de fil sont souvent en contact avec les obstacles comme les roches et les souches. Je souhaite donc que mon fil de fluorocarbone soit résistant à l’abrasion pour éviter qu’il faiblisse avec l’usage. J’ai encore ici testé plusieurs types et marques de fluorocarbone pour vérifier où ils se situaient par rapport à cette importante caractéristique. Deux se sont démarqués à ce chapitre : la STREN 100% Fluoro et la Trilene 100% Fluorocarbone. La première n’existe plus alors ne la chercher pas. J’utilise donc avec d’excellents résultats la Trilene 100% Fluorocarbone. Pour joindre cet avançon au fil principale, qu’il soit tressé ou fusionné, j’utilise le nœud «Double Uni» en prenant soin de faire 8-10 tours de fil chaque côté. De cette façon, j’ai un nœud vraiment très résistant qui ne crée pas un point de faiblesse. Voici quelques exemples d’utilisation : – 6 lb de résistance : avançon pour la truite mouchetée. – 6 à 10 lb de résistance : avançon pour l’achigan à petite bouche – 10 à 15 lb de résistance : avançon pour le doré – 10 à 15 lb de résistance : avançon pour la ouananiche – 12 à 15 lb de résistance : avançon pour la truite grise et le brochet

 

 

 

 

 

 

 

Une des questions qui m’est souvent posée est : «Peut-on remplir un moulinet lancer léger avec ce type de fil?». La réponse est oui et non! La très grande majorité des fils de fluorocarbone sur le marché ont trop de mémoire pour cet usage. Vous pouvez le faire quand même… mais préparez-vous à défaire des perruques. Le fil aura fortement tendance à sortir en boucle du devant du moulinet. A ma connaissance, le seul fluorocarbone qui se comporte bien dans un moulinet est le fluorocarbone de la compagnie SPIDERWIRE (Ultracast fluorobraid). Pour faciliter cet usage, certaines compagnies ont développé des moulinets avec une bobine un peu surdimensionnée. Le Arbor de la compagnie Pflueger (que j’ai testé avec succès) en est un qui excelle à ce chapitre.

 

 

 

 

 

 

 

4- Le monofilament

Autrefois, j’utilisais beaucoup ce type de fil. Il s’agit maintenant pour moi d’un fil spécialisé que j’utilise dans certaines circonstances particulières uniquement. Ce fil a entre autre caractéristique d’avoir un taux d’élongation ou si vous préférez d’étirement beaucoup plus grand que les autres fils. Pour certaines applications de pêche, cette caractéristique est recherchée. Voici les exemples d’utilisation que je fais du monofilament : – Pêche avec des leurres de surface à l’achigan – Dandinette avec une cuillère à jigger au doré et à l’achigan – Traîne ligne courte au doré – Pêche à la traîne avec un downrigger

Mon monofilament favori est la Trilene TransOptic pour les deux premières applications ici spécifiées. Pour les deux autres, j’opte pour la Trilene Big Game.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4- Un nouveau fil à surveiller

Au cours des derniers le mois, nous avons vu arriver sur le marché un nouveau fil vraiment impressionnant. Il s’agit de la SPIDERWIRE Fluorobraid. L’utilisation d’une fibre appelée GORE a rendu possible la conception de ce super fil. Il est composé à 60% de fil tressé et à 40% de fluorocarbone. Il en résulte un fil tressé de très petit diamètre qui cale beaucoup plus facilement que tout autre fil tressé. C’est une caractéristique qui va permettre aux leurres d’aller plus en profondeur. Il sera aussi très apprécié des amateurs de flipping. Il n’a aucune mémoire ce qui en fait un fil très sensible pour la détection des touches délicates. Il est aussi très résistant à l’abrasion. Il peut être utilisé tout aussi bien dans un moulinet lancer léger que dans un moulinet lancer lourd.

C’est vraiment révolutionnaire. Des amis à moi ont eu la chance de l’essayer l’automne passé, ils ont été très impressionnés. Personnellement, je ne l’ai pas encore utilisé. J’attends impatiemment l’arrivée de la saison pour le faire. Je vous en ferai rapport!

 

 

 

 

 

 

__

Voilà, j’espère que cela vous a aidé à démêler le monde des fils à pêche. C’est un aspect crucial de la pêche… votre prochain trophée… ne tient qu’à un fil, ne l’oubliez pas!

Bye.

Daniel

Tags: ,

30 Commentaires

  1. JsLacroix
  2. Andre B.
  3. Dan Robi
  4. skyteg
  5. Guillaume
  6. jean michel barbier
  7. Charles V
    • Daniel
  8. Maxim
    • Daniel
  9. Eric
    • Daniel
  10. Simon
    • Daniel
  11. Simon
  12. halim achir
  13. Maxim Courtier
    • Daniel
  14. Jean Pierre Frenette
    • Daniel
  15. Simon
    • Daniel

Trackback e pingback

Aucun trackback ou de pingback est disponible pour cet article

Laisser une réponse